Rhône : La police découvre un bar qui ouvrait clandestinement

Mardi 14 avril, six personnes, dont le patron du bar, ont été retrouvés en train de trinquer par des policiers. Ils ont tous reçu une amende de 135 euros.

Verre de rosé pour certains, champagne pour d’autres, ils ont tous tenté de se justifier mais en vain. Comme le prévoit l’arrêté depuis le début de la mesure de confinement, ils ont chacun été verbalisés à hauteur de 135 euros.

Ce sont les riverains qui ont indiqué les allées et venues des clients dans ce bar. Les habitants du quartier ont indiqué que ce n’était pas la première fois, depuis le début du confinement qu’ils se réunissaient ainsi, c’était même devenu récurrents.