Rouen: des policiers ayant tenu des propos racistes sur WhatsApp ont été révoqués

En effet, pour la DGPN, ces agents ont eu un « manquement au devoir d’exemplarité par un comportement indigne des fonctions », car ils ont tenu des propos racistes dans un groupe de discussion WhatsApp…

C’est à l’unanimité que leur révocation a été prononcée et ils ne peuvent plus exercer au sein de la Police Nationale depuis le 18 septembre. Un élève gardien de la paix a aussi été exclu le 11 septembre tandis qu’un adjoint de sécurité a vu également son contrat rompu.

Lire la suite sur @ Vonjour