Royaume-Uni: des chiens sont entraînés pour détecter le coronavirus

Des chercheurs britanniques espèrent que l’odorat des chiens pourrait aider à repérer facilement la maladie.

En effet, en entraînant des chiens, des scientifiques pensent qu’ils aideraient les autorités à détecter des symptômes du coronavirus au sein de la population.

Cette expérience un peu spéciale est menée par l’École d’hygiène et de médecine tropicale de Londres qui travaille sans relâche avec des chiens pour arriver à leur fin.

Les chercheurs ont découvert que les toutous avaient la capacité de détecter la malaria chez les humains et ils espèrent qu’il en sera de même avec le coronavirus.

L’entraînement a débuté au mois de mars dernier et devrait prendre environ six semaines. Dans le cas où ce programme est une réussite, il sera alors possible de tester 250 personnes par heures en complément des tests traditionnels.