Selon un sondage, 47% des Français pensent qu’il existe un racisme anti-blanc

Pour 47% des sondés, «le racisme anti-blanc correspond à une réalité», alors que seuls 36% d’entre eux estiment que c’est un «fait marginal ou inexistant».

Les Français ont aussi des avis tranchés sur la pertinence de différentes notions relatives aux discriminations.

Cette notion de racisme anti-blanc fait partie du discours de l’extrême-droite et de Jean-Marie Le Pen depuis les années 1980.

Pour Lilian Thuram, qui a créé en 2008 la fondation Lilian Thuram-Éducation contre le racisme, il « est extrêmement important de déconstruire cette notion de racisme anti-blanc parce qu’il vient pour délégitimer le discours sur le racisme« .

Lorsque l’on parle de «privilège blanc», à l’inverse, 32% des sondés pensent que cette notion correspond à «une réalité», contre 49% qui qualifient cette notion de «faits marginaux ou inexistants» et 19% qui ne se prononcent pas. Le«privilège blanc» signifie par exemple, qu’il est plus simple de trouver un emploi quand on est blanc.

Lire la suite sur @ Vonjour