Si vous utilisez Google Chrome, vous pouvez recevoir 5.000 euros de dédommagement

Selon un journal britannique, les utilisateurs de Google Chrome pourrait obtenir 5000 euros car le mode de « navigation privée » du navigateur web ne serait pas si privé que ça…

Pour collecter ces données, le géant du web aurait utilisé plusieurs méthodes via son service d’analyse d’audience Google Analytics, son gestionnaire de publicité et son bouton de connexion.

C’est pourquoi un recours collectif a été intenté devant les tribunaux contre Google et son navigateur. Cependant, la firme Américaine conteste cette accusation et affirme qu’il n’enregistre pas l’historique de navigation, ni les cookies, ni les données du site et les données saisies dans les formulaires. Toutefois, Google a avoué que les téléchargements et les signets sont toujours enregistrés.