Sibérie : Poutine décrète l’état d’urgence après le déversement massif de carburant dans le cercle arctique

Le président russe reproche au propriétaire d’une centrale électrique de ne pas avoir signalé plus tôt un incident plus grave que le déversement de Kerch de 2007.

Le président russe Vladimir Poutine a décrété l’état d’urgence dans la ville sibérienne de Norilsk, après le déversement de 20 000 tonnes de carburant d’une centrale électrique dans une rivière voisine.

Un groupe environnemental a qualifié les dégâts de « catastrophiques », et la concentration de contaminants dans les eaux voisines a déjà dépassé les niveaux autorisés des dizaines de milliers de fois, selon l’agence environnementale russe Rosprirodnadzor.

Les employés de la centrale ont d’abord essayé de contenir le déversement par eux-mêmes et n’ont pas signalé l’incident aux services d’urgence pendant deux jours, a déclaré le chef du ministère des situations d’urgence Evgeny Zinichev lors d’une réunion de mercredi présidée par Poutine et diffusée à la télévision nationale.point 455 | 1

Lire la suite sur @ Vonjour