Sondage : 1 enseignant sur 4 n’approuverait pas le choix de Samuel Paty de montrer les caricatures

Le journal Charlie Hebdo a publié une enquête IFOP, réalisée auprès des enseignants pour aborder la question de la laïcité.

En effet, à la question « A-t-il eu raison ou tort de montrer les caricature du prophète ?« , 9 % des enseignant répondent directement qu’il a eu tort, et 16 % ne souhaitent pas répondre – ce qui est en soit une réponse.

Un prof sur deux a reconnu s’être déjà autocensuré sur les questions de religion en cours, pour éviter tout incident. La proportion augmente chez les moins de 30 ans, et chez les profs de lycée.

De manière générale, les enseignants semblent ne pas signaler l’ensemble des incidents à la hiérarchie, à peine plus de la moitié, gérant les seuls ce qui se passe en classe. Pendant les cérémonies d’hommage à Samuel Paty, des élèves ont protesté, refusé de participer, lancé des injures ou simplement perturbé la minute de silence.