Strasbourg: une gendarme de 31 ans s’est suicidée avec son arme de service

Ce mardi 15 septembre, les collègues de cette gendarme de 31 ans se sont inquiétés de ne pas la voir au travail. Ils se sont donc rendus à son domicile, à la caserne, et ont découvert son corps, sans vie, avec son arme de service à côté…

La jeune femme, qui avait travaillé pendant sept ans à la brigade de Sainte-Marie-aux-Mines avait ensuite pris ses fonctions à Strasbourg le 1er août dernier à la cellule renseignement du groupement de gendarmerie départementale du Bas-Rhin.

D’après la gendarmerie du Bas-Rhin, son geste est inexpliqué, la gendarme était connue pour être souriante, travailleuse et consciencieuse. La veille de son suicide, elle avait participé à une fête où son attitude ne laissait pas présager un tel acte…