Suite à l’attaque du commissariat de Champigny, deux hommes sont en garde à vue

Ce samedi soir, peu avant minuit, dans une cité sensible de Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, une quarantaine d’individus se sont donnés rendez-vous devant le commissariat de la ville pour l’attaquer pendant une bonne heure.

Cinq jours plus tard, ce jeudi matin, deux hommes ont été interpellés dans cette ville de banlieue parisienne puis placés en garde à vue…

Immédiatement après l’attaque, Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, avait dénoncé « des actes d’une grande sauvagerie de la part de voyous venus pour casser les symboles de la République et du flic« .

Quelques heures plus tard, la Sûreté territoriale du Val-de-Marne était chargée de l’enquête, ouverte pour « violences en réunion avec arme sur personnes dépositaires de l’autorité publique » et « dégradations de biens publics et de biens privés« .

Lire la suite sur @ Vonjour