Tout juste arrivé à la Réunion, il écope d’une amende pour faux motif impérieux

Alors que la situation n’était pas préoccupante, de nouvelles mesures viennent d’être prises par les autorités réunionnaises. En effet, en moins d’une semaine, plus de 700 nouveaux cas de coronavirus ont été détectés et depuis ce samedi. Les équipes du Samu et du personnel soignant viennent d’être renforcées grâce à l’arrivée de renforts venue de Paris.

Depuis le 16 février, 7 communes de la Réunion, le Port, la Possession, Saint-Louis, Saint-Leu, Sainte-Suzanne, l’Etang-Salé et Salazie sont concernées par un couvre-feu de 22h à 5h.

Pour faire face à cette aggravation de la crise sanitaire, le Préfet de la Réunion a annoncé vouloir renforcer les contrôles des motifs impérieux à partir du 3 mars. Un dispositif a d’ailleurs été mis en place pour permettre aux voyageurs de déposer leurs justificatifs sur une plateforme en ligne. Une première étape à remplir 6 jours avant le départ, pour s’assurer d’entrer sur le territoire réunionnais.

Lire la suite sur @ Gentside