Traduire les propos de Donald Trump, c’est tout un défi

Cela est surtout vrai pour ceux à qui on demandera de traduire en temps réel les propos du président sortant, qui est surtout connu pour ses envolées décousues et son langage coloré, et nettement moins pour son respect du droit de parole de l’autre.

“Pour un intervenant comme M. Trump, il faut savoir se préparer, probablement écouter certains de ses discours précédents pour savoir un peu à quoi s’attendre et s’imprégner de son vocabulaire”, a prévenu Anthony Blain, qui pratique le métier d’interprète depuis une douzaine d’années.

Généralement, poursuit-il, de tels événements se déroulent dans un certain décorum, puisque “le propre de la parole publique est de pouvoir entendre les propos de quelqu’un”.