Transferts fédéraux en santé: un «rendez-vous manqué», estime François Legault

Le premier ministre du Québec, François Legault, a indiqué jeudi que son homologue du Canada, Justin Trudeau, a refusé de s’engager à augmenter de façon substantielle les transferts en santé aux provinces.

M. Legault a mentionné, après la rencontre fédérale-provinciale tenue de façon virtuelle jeudi, que les premiers ministres des provinces demeurent unis sur cette demande.

Le premier ministre du Québec a indiqué avoir parlé avec son homologue de l’Ontario, Doug Ford, et que les deux sont «exactement sur la même longueur d’onde». Ils sont tous les deux «très choqués» des résultats de la réunion de jeudi.

M. Trudeau se serait montré disposé à hausser les transferts fédéraux en santé, sans s’engager, selon le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Stephen McNeil.