Trois nouveaux départements devraient à leur tour être confinés, selon Attal

“Je parlais devant vous il y a deux semaines de gros temps à venir; nous y sommes”, a-t-il constaté. “La situation épidémique est mauvaise et il nous faut agir, aller plus loin, là où le virus circule le plus, là où la dynamique générale est la plus forte, là où l’hôpital et le plus éprouvé”.

Pourtant, épidémiologistes et médecins réclament actuellement un confinement strict dans les zones où l’épidémie flambe. C’est notamment le cas en Île-de-France, où le directeur de l’AP-HP Martin Hirsch a constaté dans un courriel à ses équipes mercredi matin que tant en termes d’hospitalisations conventionnelles que de réanimations, les services n’ont “pas connu un nombre d’entrées aussi haut en 24 heures depuis la première vague” de mars 2020.

Lire la suite sur @ huffingtonpost.fr