Un Américain infecté par une forme rare de la “mangeuse de cerveau”

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il existe des cas d’infections très rares dû à une forme d’amibe dite la “mangeuse de cerveau”. Zoom.

Lorsqu’une personne est contaminée, le parasite provoque la mort dans 95% des cas, selon l’Anses (Agence de nationale de sécurité sanitaire, alimentaire, environnement et travail).

Selon le département de la santé de Caroline du Nord, les symptômes sont les suivants : “graves maux de tête, de la fièvre, des nausées et des vomissements, puis finissent par des convulsions et un coma”

L’infection par l’amibe se produit davantage en juillet, août et septembre. Depuis 1962, l’État de Floride a enregistré 37 cas.

Lire la suite sur @ Ohmymag