Un cercueil a été déposé devant le ministère de la Santé pour dénoncer l’isolement en Ehpad

Ce mercredi 16 septembre, une dizaine de familles de résidents en Ehpad ont déposé un cercueil devant le ministère de la Santé afin de dénoncer les morts de solitude dans ces établissements suite au durcissement des règles mises en place à cause de l’épidémie de coronavirus.

« Le plus important pour ces personnes âgées, c’est le lien familial. Si elles n’ont pas ce lien, elles se laissent partir par un sentiment de glissement vers la mort, qu’on symbolise par ce cercueil », a indiqué Philippe Prince-Demartini, fondateur de l’Association Nationale des Familles de Victimes du Covid-19 en EHPAD (FAVICOVID).

Les familles de résidents en Ehpad souhaiteraient davantage de communication de la part des établissements pour définir un protocole sanitaire. Elles revendiquent également la systématisation des parloirs sécurisés et une plus grande plage horaire pour les visites (étendue les soirs de semaine et les jours de week-end).