Un cheminot sans affectation depuis 5 ans poursuit la SNCF en justice

Cela fait cinq ans que Tiemokho Touré, âgé de 44 ans, est maintenant sans affectation, alors qu’il ne cesse de clamer vouloir retourner travailler. Le cheminot est donc payé depuis toutes ces années à rester chez lui et ne rien faire, rapporte Le Parisien.

Ce mercredi 4 novembre, il s’est rendu devant le conseil des prud’hommes de Bobigny avec son avocat, Me Marc Montagnier, afin de poursuivre son employeur, la SNCF, en justice.

« Nous avons tous connu un premier confinement. C’était dur. M. Touré, ça fait cinq ans qu’il le vit. Il est payé avec votre argent à rester chez lui, alors qu’il veut travailler« , a déclaré l’avocat du cheminot au journal Le Parisien.