Un employé du BTP refuse de porter un masque sur un chantier, il est licencié

En Gironde, un employé du BTP a été licencié par son entreprise pour faute grave après ne pas avoir porté un masque sur un chantier. Il a décidé de saisir la justice.

Les événements se sont déroulés le 15 octobre dernier. Le père de deux enfants en bas âge s’est ensuite vu convoquer pour un entretien préalable avec mise à pied conservatoire et son licenciement lui a été notifié le 28. L’employé a décidé de poursuivre son employeur aux Prud’hommes.

« Ce qui me choque c’est la violence et la disproportion terrible de la mesure », a expliqué son avocat Me Pierre Landete. Pour lui, il s’agit-là d’un « traitement inhumain » pour son client qui a toujours « donné satisfaction » à son employeur.

Lire la suite sur @ Gentside