Un enfant contraint de vendre ses jouets pour manger : « nous n’avons pas d’argent »

Si les pays d’Afrique subsaharienne déplorent la part la plus élevée d’enfants pauvres, le reste du monde n’est pas épargné. Au Mexique, l’histoire du jeune Luis Ángel en est la preuve. A 11 ans, l’enfant est si pauvre qu’il doit mendier dans la rue pour manger. Un journaliste de la chaîne mexicaine Imagen Television est allé à sa rencontre. Son témoignage est terrible et démontre combien la crise sanitaire mondiale a plongé de nombreuses personnes dans la précarité.

Avec la pandémie, de nombreux travailleurs ont perdu l’emploi avec lequel ils parvenaient à peine à faire vivre leur famille. C’est visiblement le cas de la mère de Luis, Susana Martínez. La maman et son enfant vivent dans une chambre à Los Reyes, avec le grand-père. La famille n’a plus d’argent pour s’alimenter et comme le confie le jeune garçon : « ma mère et moi n’avons plus rien à manger ».

Lire la suite sur @ Lescrieursduweb