Un homme condamné à 18 mois de prison pour violences mortelles sur son chiot

Un homme a été incarcéré pour « actes de cruauté » sur sa chienne. L’animal était le « souffre-douleur » de son maître qui l’avait relégué sur le balcon « dans ses excréments ».

Le prévenu, qui contestait les faits et comparaissait en état de récidive légale après une condamnation à Dijon en 2016 pour des violences sur le chien d’un tiers, a également été reconnu coupable de « violences sur personne vulnérable en état d’ivresse », selon le parquet.point 250 | 1

La victime, ancien SDF à la santé fragile placé sous curatelle renforcée d’après le parquet, hébergeait le propriétaire du chiot pendant le confinement, à Pessac près de Bordeaux, selon Me Patrice Grillon.point 191 | C’est cet homme de 65 ans, « qui subissait brimades et violences de la part de la personne qu’il logeait depuis plusieurs semaines », qui a prévenu la police la nuit du 6 mai, d’après l’avocat de l’association Stéphane Lamart et de la société nationale pour la défense des animaux, parties civiles.point 466 | 1