Un journaliste se mêle de l’affaire Clémentine Sarlat et devient la risée du web !

C’est officiel ! 3 salariés du service sports de France TV ont été licenciés suite aux plaintes de Clémentine Sarlat, journaliste, qui indiquait vivre un cauchemar au travail… Un ex-rédacteur en chef s’en mêle via une lettre ouverte, et devient la risée du web. Explications.

C’est donc Jean-François Laville, Alain Vernon et Pierre-Étienne Léonard qui ont été mis à la porte du célèbre groupe dirigé par Delphine Ernotte.

Pensant défendre un de ses camarades “mis à la porte”, il remue le couteau dans la plaie et devient la risée des internautes. En effet, dans sa lettre, le journaliste à la retraite compare son ami à un “poilu de la guerre”, meurtri par l’injustice. Énorme. Les internautes, hilares, le traitent ouvertement de vieux “boomer” à côté de la plaque, et de “redoutable tocart”…

Lire la suite sur @ Ohmymag