Un journaliste teste des surfaces sujettes à transmettre la COVID-19