Un policier qui a frappé une « gilet jaune » avec sa matraque va comparaître devant le tribunal correctionnel

Un policier qui a frappé une « gilet jaune » âgée de 62 ans avec sa matraque en janvier 2019, va comparaître devant le tribunal correctionnel de Strasbourg mardi 23 juin. La manifestante qui n’était pas armée, selon son avocat, a reçu « onze points de suture à l’arrière du crâne ».

Selon certaines informations rapportées par l’Express, le policier qui a frappé une manifestante « gilet jaune » à la tête avec sa matraque en janvier 2019, devrait comparaître devant le tribunal correctionnel de Strasbourg mardi prochain. Il est accusé de violences par personne dépositaire de l’autorité publique.

Le tribunal de Strasbourg a été informé que « le policier est renvoyé en correctionnelle le 23 juin », confirmant ainsi l’information rapporté par Dernières Nouvelles d’Alsace.point 178 |  Me Renaud Bettcher, l’avocat de la manifestante, s’est réjoui de la nouvelle: « Enfin une affaire traitée par l’Inspection générale de la police nationale qui trouve un aboutissement judiciaire en mettant en cause un policier ».point 403 | 1