Un pro gaz de schiste nommé sous-ministre de l’Éducation

QUÉBEC — Le nouveau sous-ministre de l’Éducation, Alain Sans Cartier, était administrateur d’une entreprise albertaine qui cherche à relancer l’exploitation du gaz de schiste au Québec.

L’an dernier, M. Sans Cartier a démissionné du conseil d’administration de Questerre Energy Corporation pour être nommé secrétaire général associé au ministère du Conseil exécutif.

Le gouvernement avait annoncé sa nomination sans jamais mentionner qu’il était administrateur de Questerre. Encore aujourd’hui, on passe sous silence son passage dans le monde des hydrocarbures.

Jeudi, le premier ministre François Legault a vanté les talents de gestionnaire de M. Sans Cartier, qui a aussi travaillé au Port de Québec, pour l’ex-chef de l’Action démocratique du Québec Mario Dumont, et au Parti progressiste-conservateur du Canada.