Un projet de loi pour que la bataille des épingles à chapeaux soit célébrée chaque année

On pourrait commémorer chaque année, le 7 janvier, la «bataille des épingles à chapeau» qui avait opposé en 1916 des mères de famille franco-ontariennes aux inspecteurs d’écoles du gouvernement de l’Ontario.

Les écoles françaises désobéissaient ouvertement à la loi. À Ottawa, devant l’école Guigues, des inspecteurs ont été accueillis par des femmes (surtout) brandissant leurs épingles à chapeau pour les empêcher d’entrer et de constater l’infraction au Règlement.

D’autres batailles semblables se sont déroulées à Windsor, Penetanguishene, Sturgeon Falls, Cornwall. Le projet de loi de Guy Bourgouin souligne «l’importance de reconnaître les batailles menées par les francophones en éducation pour avoir y accès dans leur langue».

Lire la suite sur @ L\'express