Une artiste construit une sculpture d’un vagin de 33 mètres de long sur une colline brésilienne et soulève l’indignation

Une sculpture en béton d’un vagin de 33 mètres sur une colline au Brésil a soulevé l’indignation. L’artiste Juliana Notari a dévoilé son oeuvre la veille du Nouvel An en partageant des clichés sur les médias sociaux de la sculpture de la vulve géante, dont la construction a duré 11 mois.

Juliana a déclaré que la sculpture, appelée Diva, avait fait revivre le paysage historique et culturel de cette partie du Mata Sul Pernambucana dans le nord-est du pays. « Au milieu de tant de rochers en cette année dystopique, je termine enfin l’année avec Diva ! », a déclaré Juliana.

« C’était un long processus, presque 11 mois de persistance, de coexistence et d’apprentissage. Diva, après tout, est une grande sculpture faite à la main. Comme Roberto Gatis, l’ingénieur responsable du travail, l’a démontré, il ne pouvait pas utiliser une pelleteuse, parce que cela ne lui permettrait pas de sculpter avec précision les reliefs dont il avait besoin. »

Lire la suite sur @ Incroyable