Une “autre personne” pourrait être impliquée dans la disparition d’Aurélie Vaquier

Le corps retrouvé sous une dalle de béton est “de manière quasi-certaine” celui d’Aurélie Vaquier. L’enquête suit son cours, avec de nouvelles révélations.

Raphaël Balland, procureur, a pris la parole à ce sujet : “L’estrade était recouverte de nombreux cartons contenant divers objets, des cartons posés eux-mêmes sur un matelas, lui-même posé sur une moquette recouvrant un parquet flottant avec deux épaisseurs, et nous avons trouvé en dessous un sarcophage bétonné au centre de l’estrade. Les enquêteurs ont percé, il y a eu une forte réaction des chiens de recherche et le corps d’une femme a été extrait”.

Dans la foule, une autopsie a été faite. La conclusion ? Elle permet de confirmer “de manière quasi-certaine” qu’il s’agit bien du corps d’Aurélie Vaquier, identifié notamment grâce à des tatouages reconnaissables. En revanche, la cause du décès n’a pas été avancée et plusieurs hypothèses restent possibles.

Lire la suite sur @ Gentside