Une député LREM accusée de harcèlement, de racisme et d’homophobie par ses anciens collaborateurs

Laetitia Avia avait déjà fait parlé d’elle en 2017 lorsqu’un chauffeur de taxi l’avait accusé de l’avoir mordu lors d’une altercation. Cette fois Mediapart révèle des faits de harcèlement moral et des propos déplacés à l’égard de ses ex-collaborateurs. La député LREM indique vouloir porter plainte pour diffamation.

La député La République En Marche est accusée par une enquête de Mediapart de propos à caractère raciste, homophobe, sexiste, mais aussi de pratiques managériales illégales et de harcèlement moral.

Pas moins de cinq anciens collaborateurs ont témoigné dans l’enquête journalistique fournissant des preuves sous forme de captures d’écran de conversation privées. Ils dépeignent un sombre tableau de Leatitia Avia évoquant des « humiliations à répétition » et un « système qui vous broie« .