Une dissidente pakistanaise retrouvée morte à Toronto

La mort apparemment par noyade d’une dissidente pakistanaise de renommée internationale soulève de la colère, du chagrin et des doutes, au lendemain de la découverte de son corps près du centre-ville de Toronto.

La police dit avoir repêché la dépouille de Karima Mehrab lundi. La militante de 37 ans, connue sous le nom de Karima Baloch, avait été portée disparue un jour plus tôt.

Le Service de police de Toronto a déclaré par communiqué que sa mort fait l’objet d’une enquête en tant que dossier «non criminel», puisqu’il ne semble pas y avoir de circonstances suspectes.

Or, un des camarades de Mme Mehrab a indiqué en entrevue avec La Presse Canadienne que celle-ci avait récemment reçu des menaces de mort. Sa famille et lui sont pleins de suspicion quant à ce qui lui est vraiment arrivé.