Une école délocalisée après l’« utilisation d’armes de guerre » dans un quartier sensible de Nîmes

À Nîmes, dans le quartier du Chemin bas d’Avignon, une école a été « délocalisée » vers une zone voisine à cause de « l’utilisation d’armes de guerre ».

C’est dans ce contexte que le directeur de l’école élémentaire du Chemin bas d’Avignon a activé l’alarme lundi. « Le directeur de l’école ayant constaté l’intrusion d’un individu dans la cour« , il a déclenché « l’alerte attentat dans l’établissement », précise la ville.

Le directeur de l’école « a fermé le groupe scolaire Georges-Bruguier, situé au cœur du quartier. Cette décision est effective depuis le lundi 15 juin ». L’école a été « délocalisée » vers une zone voisine.

 » Cette délocalisation de l’établissement pourra être prolongée au-delà de vendredi, en fonction des conditions d’accueil précisées par l’État.point 148 | 1

Lire la suite sur @ Vonjour