Une enseignante mise en examen suite au suicide d’une collégienne

L’enseignante a été mise en examen pour « harcèlement sur mineur » et placée sous contrôle judiciaire.

Malgré un changement d’établissement scolaire, Evaëlle, suivie alors par un psychologue, avait été à nouveau confrontée au comportement violent d’un camarade, une « goutte d’eau » qui lui a fait craindre de « revivre la même chose », avait expliqué sa mère.

Les parents d’Evaëlle avaient porté plainte contre cette enseignante qui était, selon eux, non seulement responsable de n’avoir rien fait contre ce harcèlement que subissait leur fille, mais surtout de l’avoir encouragé.

En plus du placement sous contrôle judiciaire, cette enseignante a écopé d‘une interdiction d’enseigner et d’une obligation de soins psychologiques. L’avocate des parents d’Evaëlle, Me Delphine Meillet, a déclaré : « Ils étaient satisfaits de la mise en examen et qu’elle ait interdiction d’enseigner, ce qu’on demandait depuis le début. »