Une étude indique que les femmes ronflent autant et aussi fort que les hommes mais refusent de l’avouer

Chaque jour des chercheurs publient de nouvelles études pour en savoir plus sur une question en particulier. Certaines sont intéressantes pour le grand public ou la communauté scientifique, d’autres plutôt étranges et puis il y a celles qui viennent confirmer ce que nous savons déjà un peu tous. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir les résultats d’une étude israélienne sur les ronflements.

C’est un sujet qui peut sembler banal mais qui cause des disputes, des scènes de gêne et de honte mais aussi des moments cocasses. Quand on pense ronflements, on pense plus facilement à un homme mais selon l’étude de Nimrod Maimon, professeur à l’université Ben-Gourion, en Israël, ce n’est pas du tout représentatif !

Lire la suite sur @ Incroyable