Une femme promenait un ami en laisse pour tester le couvre-feu

Pour “tester” la police après l’entrée en vigueur du couvre-feu strict samedi au Québec, à Sherbrooke, un automobiliste a conduit en état d’ébriété et une jeune femme a promené son ami en laisse. Résultat: une amende de 1550$ chacun.

Le couvre-feu actuel au Québec autorise quelques exceptions, notamment pour les travailleurs essentiels ou les personnes qui possèdent un chien.

Samedi vers 22h30, une patrouille contrôle un automobiliste qui brave l’interdit en circulant avec son fils à ses côtés, a raconté à l’AFP une porte-parole de la police de la ville, Isabelle Gendron. 

“On voulait voir ce que ça faisait d’être dehors pendant le couvre-feu”, a reconnu le fils, selon Mme Gendron.