Une information judiciaire sur la gestion ministérielle du Covid-19 a été ouverte

9 plaintes, parmi les 90 reçues par la Cour de justice de la République avaient été jugées recevables et jointes pour cette procédure.

« Ce jour, le procureur général près la Cour de cassation, ministère public près la Cour de justice de la République, a ouvert une information judiciaire confiée à la commission d’instruction » de la Cour de justice de la République, qui agira comme un juge d’instruction et mènera les investigations, annonce François Molins.

« Conformément à la décision rendue par la commission des requêtes vendredi 3 juillet dernier, cette information judiciaire est ouverte du chef d’abstention de combattre un sinistre » contre l’ex-Premier ministre Edouard Philippe, l’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn et son successeur Olivier Véran ajoute le procureur général près la Cour de cassation.