Une lycéenne “intimidée” par la gendarmerie après avoir interpellé Emmanuel Macron

Jeudi 9 juin 2022, une lycéenne a intercepté Emmanuel Macron sur la nomination des ministres accusés d’agressions sexuelles, lors d’un déplacement dans le Tarn. La jeune fille a ensuite reçu la visite de la gendarmerie, selon nos confrères du Parisien.

De son côté, la commandante de la gendarmerie de Gaillac, Laura Barbuto, a assuré, toujours pour nos confrères du Parisien, que la visite des gendarmes ne partait pas d’une mauvaise intention. “On s’inquiétait qu’elle puisse avoir été victime (d’agression sexuelle) et qu’elle n’ait pas pu porter plainte”, a-t-elle lancé.

Lire la suite sur @ Ohmymag