Une mère mourante a décidé de profiter de son dernier jour avant d’aller à l’hôpital pour assister au mariage de sa fille

La souffrance psychologique est une partie intégrante de l’existence d’une personne cancéreuse, cette dernière se retrouve ainsi démunie face à tout un tas de ruptures avec tout ce qui faisait ce qu’elle était autrefois et mise en face de ses propres limites et faiblesses.

Une jeune femme australienne, Jessica Quigley, âgée de 27 ans raconte que sa mère Leona a appris en 2016 qu’elle était atteinte d’un myélome multiple, une forme de cancer du sang qui touche les plasmocytes et qui ne représente que 2% des cas de cancer recensés jusqu’à présent.

Tout ce que la pauvre mère voulait c’était d’être présente au mariage de sa fille chérie, sachant qu’au moment du diagnostic, Jessica était fiancée à son futur mari Adam depuis seulement 10 mois. Elle évoque d’ailleurs le fait que sa mère était très proche d’elle et qu’elle était comme une meilleure amie pour Adam.

Lire la suite sur @ Lescrieursduweb