Une mère vend le berceau de son bébé mort-né. Une semaine plus tard, l’acheteur lui redonne sous forme de banc

Perdre un enfant doit être la plus grande tragédie que l’on puisse endurer. Valerie Watts, 28 ans, de Cokato, dans le Minnesota, ne connaît que trop bien la douleur de cette situation puisqu’elle a perdu son petit garçon avant sa naissance.

Quand Valérie a découvert qu’elle était enceinte pour la première fois, elle était vraiment ravie. Tout ce qu’elle avait toujours voulu, c’était être mère. Son instinct maternel protecteur s’est immédiatement manifesté et elle ne pouvait pas attendre le jour où elle pourrait enfin rencontrer son petit garçon, Noah.

Valérie se délectait de toutes les étapes de la grossesse. Elle choisit avec soin de nouveaux vêtements pour Noah et avait aménagé sa chambre avec impatience. Elle a cherché pendant des jours jusqu’à ce qu’elle trouve enfin le berceau parfait pour son nouveau bébé.