Une mortalité accrue liée aux anxiolytiques et somnifères

Selon une grande étude publiée dans le British Medical Journal(BMJ),les anxiolytiques et hypnotiques (somnifères) sont liés à un risque élevé de décès prématurés. 

Les anxiolytiques et les somniféres les plus prescrits sont le diazépam (Valium, 16638 personnes, soit 47,9%), le témazépam (Normison, Restoril, 12 208 personnes, soit 35,1%), et la zopiclone (Imovane, 11764 personnes, soit 34,1%).

Lire la suite sur @ Incroyable