Une partie d’échecs qui donne froid dans le dos

Ils s’immergent dans le lac tous les jours, s’acclimatant aux températures froides en s’y exposant de plus en plus. Les comparses ont éventuellement décidé de se mettre au défi en essayant quelque chose d’un peu plus intense que de simplement rester assis dans l’eau.

«Une partie de tout ça est une bataille entre le corps et l’esprit et le fait de trouver cet espace paisible au sein de l’inconfort», explique McNaught au HuffPost Canada. «Il s’avère que vous pouvez en quelque sorte travailler à vous concentrer sur quelque chose de complètement différent tout en étant assis au fond du lac gelé.»

Ils ont dû couper environ cinq pouces de glace pour s’exposer à l’eau glacée alors que les températures ont chuté. Ils estiment que la partie d’échecs a duré environ cinq à six minutes.