Une pétition contre l’abattage de cerfs à Longueuil prend de l’ampleur

Une pétition électronique qui réunit des opposants à la décision de la Ville de Longueuil de capturer et d’abattre la moitié des cerfs de Virginie qui vivent dans le parc Michel-Chartrand avait recueilli vendredi matin plus de 29 000 signatures.  

Mme Soza-Florent croit que les possibilités de relocalisation des cerfs n’ont pas été étudiées convenablement. À son avis, l’abattage massif des cervidés n’est pas une solution. 

La Ville de Longueuil a annoncé il y a quelques jours sa décision d’euthanasier les cerfs de Virginie en raison de la surpopulation dans le parc Michel-Chartrand. Elle a aussi promis que la viande de ces animaux serait distribuée à des banques alimentaires.