Une septuagénaire ayant Alzheimer condamnée à cause d’une erreur de date sur son attestation de déplacement

La France est l’un des seuls pays à avoir imposé une attestation de déplacement. Les erreurs sont nombreuses et les amendes ne font jamais plaisir. Au printemps, lors du premier confinement, une femme âgée de 73 ans et atteinte de la maladie d’Alzheimer a été contrôlé par la police et a écopé d’une amende. 

Ce vendredi, une femme de 73 ans, atteinte de la maladie d’Alzheimer, est passée devant le tribunal de Vesoul, en Haute-Saône. Elle a été condamnée pour défaut d’attestation lors d’un contrôle de police le 28 avril dernier. Ce jour-là, son attentation présentait une erreur sur la date comme l’a indiqué France Bleu.

Lire la suite sur @ Incroyable