USA: des « Covid Party » sont organisées pour s’immuniser contre le virus

Dans l’esprit des goûters varicelle, certains américains ont cru bon d’organiser des Covid Party pour tenter de s’immuniser contre le virus. Les autorités locales montent au créneau et tire la sonnette d’alarme contre ces fêtes de contamination.

Le responsable de la santé de l’État de Washington tire la sonnette d’alarme contre les « Covid Party ». Un phénomène qui prend de l’ampleur aux États-Unis. Les USA sont pourtant le pays le plus touché par la crise du coronavirus avec plus de 70.000 morts et 1,2 millions de cas.

En demandant aux patients infectées la liste des personnes avec qui ils avaient été en contact ces derniers jours, les autorités locales sont tombés des nues en entendant  » 25 personnes ». D’après Meghan DeBolt , responsable de la santé du comté de Walla Wall à 400 km de Seattle, le nombre de personnes se rendant à des fêtes de contamination augmente.

Lire la suite sur @ Vonjour