Vaccination contre la COVID-19: Trudeau plus optimiste que la santé publique

Se présentant devant sa résidence, vendredi en milieu de journée, le premier ministre a offert cette prévision beaucoup plus optimiste que celle offerte, jusqu’à maintenant, par l’Agence de la santé publique du Canada.

La semaine dernière, Howard Njoo, administrateur en chef adjoint de l’agence,disait espérer qu’on en arrive làavant la fin de l’année 2021. Puis, jeudi, il qualifiait cet espoir-là d’«optimiste».

«Il y a de très bonnes chances, si tout fonctionne bien, qu’on puisse vacciner la majorité des Canadiens d’ici septembre prochain», a affirmé, pourtant, le premier ministre, vendredi.

Il tentait  de justifier le calcul fédéral selon lequel trois millions de Canadiens seront vaccinés entre janvier et mars prochains.