Vaccins et médicaments contre le coronavirus : nouvelles annonces fortes

[Mis à jour le 04 mai 2020 à 17h40] Emmanuel Macron a présenté, ce lundi 4 mai 2020, le projet de coopération de recherche international ACT-A. “Dès le mois de mars nous avons décidé au sein du G20, de nous mettre tous ensemble pour trouver un traitement et un vaccin”, a expliqué le chef de l’Etat. L’initiative ACT-A, sous l’égide de l’OMS, vise à “compresser l’espace et le temps” pour trouver des remèdes au plus vite. Ce projet repose sur trois piliers : le premier est d’accélérer “la recherche pour les tests, les diagnostics et le vaccin”, le second  “est de s’assurer de la diffusion la plus rapide et la plus juste possible des traitements et des vaccins” et le troisième “est d’aider les systèmes de santé primaire de chaque pays en particulier les plus vulnérables.” La France finance ce projet à hauteur de 500 millions d’euros. “Ce que nous sommes en train de faire est un exercice inédit de coopération, d’accélération et de définition d’un nouveau bien mondial”, a développé le président de la République. Il a également assuré qu’un dialogue était en cours avec les Etats-Unis. Par ailleurs, alors que Donald Trump a estimé que “nous aurons un vaccin d’ici à la fin de cette année”, Emmanuel Macron a corrigé : “personne de sérieux ne me dit qu’avant la fin de l’année on aura un vaccin de disponible.” Le président français a précisé : “Le consensus est plutôt à la fin de l’année prochaine.” 

Lire la suite sur @ Linternaute