Vannes: deux infirmières ont été violemment frappées par un patient aux urgences

Dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 juillet, deux infirmières ont été agressées à l’hôpital de Vannes.

Pour des raisons encore inconnues, un patient a mis des coups de poing dans le visage des deux infirmières puis il les a étranglées, ce qui a entraîné une interruption temporaire de travail de plusieurs jours pour les deux femmes.

Selon un délégué syndical CGT de l’établissement, les deux infirmières ont non seulement eu des blessures physiques mais elles auront à vie des blessures psychologiques après cet épisode.

Il a aussi souligné qu’avec le temps d’attente qui s’allonge aux urgences, l’agressivité est de plus marquée depuis la fin du confinement, il a déclaré: « même si la direction de l’hôpital de Vannes avait annoncé qu’ils étaient prêts et que tout allait bien, il ne faut pas se voiler la face, les temps sont durs… »

Lire la suite sur @ Vonjour