Victoires faciles pour les Raptors et les 905

Si vous interrogez les joueurs et entraîneurs de la NBA, la majorité vous répondra qu’il n’y a jamais de victoire facile dans la grande ligue. Même les équipe possédant les pires bilans regorgent de talent, à l’image des Rockets de Houston et leur duo d’arrières John Wall-Victor Oladipo qui a fait ses preuves par le passé. Pourtant, malgré un contexte particulier avec l’absence de Nick Nurse, cinq de ses assistants et Pascal Siakam en raison du protocole de santé, les Raptors emmenés par Sergio Scariolo ont donné l’impression que rien ne pouvait leur arriver vendredi soir.

Même si les Raps se sont mis à la hauteur d’une défense adverse poreuse en premier quart concédé 30-31, ils ont été en contrôle de la rencontre du début à la fin. Scariolo, entraineur très expérimenté double champion olympique avec l’Espagne, a parfaitement appliqué le plan de jeu établi en concertation avec Nick Nurse.

Lire la suite sur @ L\'express