Violences conjugales pendant le confinement : Le 3919 a reçu 45 000 appels

Trois mois après la fin du confinement, ce document affirme qu’il a agi comme une sorte de révélateur.

Le recours aux discussions en ligne des services du 3919 a explosé durant le confinement. Sur la plateforme « Arrêtons les violences », les tchats ont été multipliés par 17.

Toujours selon le rapport de la MIPROF,  la Chancellerie dénombre 13 affaires d’homicides au sein du couple pendant le confinement.

Les affaires d’homicides plus ces tentatives de meurtre, cela représente une hausse par rapport au début de l’année 2020.

Le rapport préconise le maintien du nouveau dispositif de points d’écoute dans des pharmacies et des supermarchés, mis en place durant le confinement.