Vous souhaitez télétravailler depuis l’étranger? Voici vos droits

Le HuffPost Québec a interviewé l’avocate Marianne Plamondon, spécialisée en droit de l’emploi et du travail.

«Les employeurs doivent dès maintenant adopter des règles claires à l’égard de cette nouvelle tendance. Les employés devraient, par voie d’une politique d’entreprise adoptée par l’employeur, se voir obliger de dénoncer au préalable et obtenir l’autorisation expresse écrite de quitter à l’étranger pour travailler avec les modalités de cette approbation.»

«Dans la mesure où leur performance au travail ne sera aucunement impactée et qu’ils feront preuve de la même disponibilité, cela est possible, mais il vaut mieux obtenir l’approbation de son employeur au préalable de façon à éviter de se mettre les pieds dans les plats. »