World Rugby choisit la stabilité avec Bill Beaumont jusqu’en 2024

Contrairement à 2016, lorsqu’il avait été élu à l’unanimité sans concurrent, Sir Bill Beaumont a cette année fait face à un prétendant de taille en la personne de son vice-président entre 2016 et 2020, l’Argentin Agustin Pichot.

L’Anglais de 68 ans partait favori de cette élection, bénéficiant des 18 voix des Six Nations -Angleterre, Écosse, France, Irlande, Italie, pays de Galles- favorables à sa réélection.

En face, les nations du Rugby Championship -Afrique du Sud, Argentine, Australie, Nouvelle-Zélande (12 voix)- s’étaient placées derrière le “Petit Général”, surnom du brillant demi de mêlée argentin du temps de sa carrière internationale (71 capes).

Dans une élection qui s’est tenue entre le 26 et le 30 avril, à distance et dans un contexte de crise économique et sanitaire liées à la pandémie de Covid-19, Beaumont a récolté 28 voix (23 pour Pichot), suffisant pour obtenir la majorité des 51 suffrages.